La liaison téléphérique 2Alpes - Alpe d'Huez : un projet dépassé du XXeme siècle ?

le 29 novembre 2019 , par Jean-François BERAR , 181 vues

Tel un serpent de mer, le projet d'une liaison téléphérique entre les stations des 2 Alpes et de l'Alpe d'Huez a refait surface. Une telle liaison est en effet inscrite au SCoT, Schéma de Cohérence Territorial de l'Oisans. La commission d'enquête publique en charge de ce projet (avril-mai 2019) a émis un "unanimement un avis Défavorable au projet de SCoT présenté" dans ses conclusions, un tel avis n'est que consultatif et les lobbies poussent dans un autre sens. Un collectif animé par des habitants de la vallée s'est constitué pour s'opposer à un passage en force de projet.

En mars 2012, le Dauphiné Libéré écrit : "Alpe d'Huez - Les Deux Alpes Le projet de liaison par câble avance. Évoqué depuis plusieurs années, le projet de liaison par câble entre les domaines skiables de l’Alpe d’Huez et des Deux Alpes n’est plus une simple ..." cité par CamptoCamp et le forum des remontées mécaniques.En 2016, ce projet fait l'objet des voeux du maire de l'Alpe d'Huez... et on peut découvrir une version avancée de ce projet réalisée par le cabinet de maitrise d'oeuvre Kaliblue (filiale france de Dianeige) : un téléphérique de 5kmentre Signal de l’homme à Auris et Mont-de-Lans.

liaison2AH 4

liaison2AH 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


En 2019, une version de ce projet a été inscrite au SCoT et soumis à une enquête d'utilité publique. Dans le rapport de celle-ci on peut trouve :

  • la non prise en considération des risques naturels avalanches
  • une démographie surestimée
  • une surestimation du nombre de lits froids réhabilités
  • sur la liaison proprement dite : la base de calcul de la rentabilité économique qui est dépassée otant toute crédibilité économique au projet, un amortissement annoncé en 6 ans alors que 30 ans semble plus réaliste, une durée de trajet manifestement sous estimée 45mn plutôt que 12mn, l'insuffisance des études environnementales, les impacts sur le paysage et les habitats d'un site Natura 2000, la non prise en compte de parking, d'implantation de restauration,
  • l'oubli du logement des personnels saisonniers....
  • la faiblesse, voire la non prise en compte du changement climatique et de ses effets
  • une concertation minimaliste avec la population

Les avis défavorables des commissaires enquêteurs concernant le Scot de l’Oisans, ainsi que les réserves des services de l’État sur le projet de liaison câblée « Alpes d’Huez - Les 2 Alpes » ne semblent pas remettre en question, pour quelques élus (selon leurs dernières déclarations publiques), le projet d’une validation par la Communauté de commune de l’Oisans, qui veut poursuivre et faire valider le Scot de l’Oisans en l’état, avant les prochaines élections municipales.

Un collectif s’est crée. Un groupe de personnes inquiètes, qui se sentent concernées et qui sont bien décidées à faire connaitre leur désaccord face à cette décision politique allant à l’encontre des avis raisonnés et argumentés des commissaires enquêteurs, des réserves de l’État et du bon sens. 

Une question n'est pas directement évoquée ci-dessus : qui va payer ? les habitants, le département ... Déjà les études ont été financées par de l'argent public, dans le futur qui épongera le bilan de ce projet, gageons que dès qu'il deviendra négatif le public devra se substituer aux sociétés de remontées mecaniques.

 

liaison2AH 2

liaison2AH 1