Le Val Maira et sa poudre de cinéma

le 24 février 2018 , par Sylviane BOURDEL , Mardi Manchots , 1610 vues

Du dimanche 4 au vendredi 9 février, 17 mardimanchots ont profité d'une poudre de cinéma dans le Val Maira.... ça rime bien, mais c'est la pure vérité !!! Deux jours en poudreuse légère, sous la neige qui tombe, avec comme objectifs de petits sommets comme le Mont Estelleta (2318 m), et l'épaule du Bric Boscasso (2456 m). Une troisième journée sur  le Mont Giobert (2439 m) avec enfin de la visibilité et de belles éclaircies. Puis apothéose, l'avant-dernière journée au Col de Mary qui permet de basculer sur la France en partant du "Refuge Campo de Base", notre camp de base "rien que pour nous" !! et enfin, pour les plus "affamés" et les moins pressés de rentrer, une petite dernière, le vendredi en direction du Col de Sautron (max 2300 m) pour terminer le séjour. De bons dénivelés entre 900 et 1150 m. De la convivialité grâce aux participants et à nos "cousins" italiens, gardien et personnel du refuge, gérantes des auberges, qui nous ont accueillis merveilleusement bien : repas goûteux, originaux et variés, permission de pique-niquer dans les auberges, disponibilité et renseignements utiles sur les courses.... 

Merci aux encadrants qui ont bien aidé les deux organisatrices pour le choix judicieux des courses et le traçage dans la poudre fraîche et profonde. Merci à tous pour la bonne humeur et l'adaptabilité à la météo. Arrivederci, ciao ciao...

Savigliano

Premier jour : Dimanche 4 février : Pique-nique et visite de Savigliano, lors de notre long déplacement, puis visites rapides des villages médiévaux traversés, de leur pont (du Diable) ou de leur chapelle décorée, avant l'arrivée à 16 h au refuge Campo di Base, terminus de la Valle Maira à 1650 m d'altitude (pistes de fond très bien tracées).

Sommet Estelletta

Deuxième jour, lundi 04 février : première rando sous la neige qui tombe drue : le Mont Estelletta à 2318 m à partir de Ponte Maira (1406 m) : peu de visibilité mais une neige extrêmement froide et légère, entre mélèzes et petites clairières ; du ski sanglier ludique à la descente.... pique-nique à l'auberge du village.

En direction du Bric Boscasso

Troisième jour : Mardi 06 février 2018 : Encore de la neige qui tombe, donc, encore de la poudreuse pour monter à l'Epaule du Bric de Boscasso (2456 m), à partir de Chialvetta (1495 m) ; il faut tracer mais ça ne gêne pas nos valeureux traceurs du jour. A la descente, encore de la poudre légère, des mélèzes, une ou deux clairières avec vieilles granges d'altitude (ça c'est pour la minute patrimoine) et bien sûr, pique-nique et chocolats chauds bien crêmeux pour nous réchauffer au retour, dans l'Auberge de Chialvetta.

Vers épaule du Bric de Boscasso

Derniers mètres avant l'Epaule du Bric de Boscasso, très venté : nous n'y traînerons pas et le sommet du Bric (2589 m) reste à faire !! Toujours une très bonne neige à la descente entre mélèzes et belles pentes de neige vierge.

Le Mont Giobert

Quatrième jour : Mercredi 07 février 2018 : Le Mont Giobert (2439 m) pour tous : enfin de la vue et un soleil qui va devenir plus généreux : de la poudreuse devenant de plus en plus lourde sous ce réchauffement. Collation sur la terrasse.

Bières et chocolats au soleil à Preit

Boissons fraîches ou chaudes au soleil à Preit (1541 m)

la salle des repas

Notre salle à manger pour nous tous seuls pendant 5 jours (un seul jour avec un groupe de jeunes français et leur guide briançonnais, en raid itinérant)

Direction du Col de Mary

Cinquième jour : Jeudi 08 février 2018 : En direction du Col de Mary, enfin une superbe belle journée ensoleillée, de la dénivellée, et du kilométrage, longue et magnifique course qui nous permet enfin de partir depuis notre "campo di base".

Le Castello tout au fond

Au fond, le Castello, "Mont Aiguille local" avec de belles voies d'escalade, face au refuge Campo di Base

Deux traceurs

Nos deux traceurs du jour, en direction du Col de Mary : un parcours original et pour la descente, une pente vierge et agréable à skier.

Col de Mary

Enfin le col de Mary ou de Maurin (2633 m) et de l'autre côté, la France et la Haute Ubaye ; pas assez de neige pour monter au sommet de la Tête du Vallonet (2822 m) mais tout le monde est d'accord pour ne pas trop traîner : le pique-nique se fera au refuge car il fait froid !!

organisatrices

Soirée du 8/02 : repas toujours aussi goûteux, un gardien généreux qui nous offre deux bonnes bouteilles de vin italien, deux organisatrices heureuses, un groupe chaleureux et très satisfaits du séjour.

dernier dessert

Le dernier dessert du séjour, toujours aussi original.... 

Descente sous le Col de Sautron

Sixième et dernier jour : Vendredi 9 février : une dernière randonnée en direction du Col de Sautron (2719 m) en partant de la route sous Chiappera (1539 m) par deux itinéraires différents pour deux groupes qui en demandent encore, avant le retour sur Grenoble (arrivée raisonnable à 18 h)

descente du col de Sautron

Encore une poudre de cinéma pour notre dernière rando avant retour en France.... 

Texte : Sylviane Bourdel ; Crédits photos : Sylviane Bourdel, Kathy Leconte, Bénédicte Leroy, Joëlle Colin

Diaporamas : Kathy Leconte : https://photos.app.goo.gl/VsrtkUnkMG8sFBib2

Sylviane Bourdel : https://photos.app.goo.gl/G6iVe2dSOkTmc4U83

Bénédicte Leroy : https://photos.app.goo.gl/oKOsF8MFXjnfEZkg2

Catherine Rouvière : https://photos.app.goo.gl/rSvJ7RMHegF8FJ1F3

Jean-Michel Dion : https://photos.app.goo.gl/FDRBoBO4vhYe24y63

 

 

Vous n'êtes pas autorisé à mettre des commentaires