Les Vénères de Kingston

le 27 janvier 2020 , par Georges TOUSSAINT , 393 vues

Les Vénères et les Polonais

 

 

Il n’est jamais évident de rédiger une petite bafouille sur une sortie, si peu extraordinaire !! Je ne m’explique toujours pas pourquoi l’élite de l’encadrement Guenille, ai tenu à nous amener là. De toutes les déconvenues de cette sortie, l’absence totale de pente en reste la principale frustration ;-) lol

En réalité ce fût ma plus belle sortie de l’année. Loin d’être la plus engagée, ou encore la plus en poudre. Ce fût simplement la sortie où toutes les conditions étaient réunies. Et à commencer par un parking vide. Une météo plutôt cool, par l’absence de vent. Une expo plein Est ayant reçu 15 cm de neige fraîche tombée drue. Une très belle cohésion de neige entre l’ancienne couche pas si béton, et la nouvelle pas si transformée. Un cadre parfait entre travées vallonnées et bouquets de mélèzes. Mais tout ceci ne serait pas grand-chose sans une équipe de rêve. 7 gaillards et une nana pour équilibrer l’ensemble. 8 Guenilles « passe-partout », avec un bon rythme à la montée, et du ressort à la descente.

Arrivés au col de Roche Berni, nous avions pensé à tirer à la courte paille (brindilles de mélèzes), pour connaître le nom des 4 d’entre nous qui allaient s’élancer dans le couloir. Les 8 ne pouvant difficilement y aller, sans faire courir de risques (ou de non plaisir) pour les derniers à partir. Seulement, après ce qu’on avait pu voir à la montée en termes de nivologie, la question ne se posait plus vraiment. Willy, Flo, Pierre et moi-même avions hâte d’en découdre à travers les landes de mélèzes. Greg, Luc, Maëlle et Christophe eux choisirent le couloir.

Ce fût un ride intense, dans sa rapidité, mais aussi dans l’enthousiasme. Les 2 groupes se retrouvèrent aux voitures à 5 min d’intervalles. Pour l’Histoire, les Guenilles auront eu raison de cette montagne. En effet, en 1981 Berni avait fait la 1ère hivernale de cette face (c’est Roche Berni le nom de la course à dire vrai). Et le couloir Nord n’avait jamais été ouvert encore à ce jour. Greg avait dû renoncer à de nombreuses reprises. Pierre Lo avait fini par renommer cette voie, la combe des Polonais. Finalement, il aura fallu attendre 2020, pour ouvrir le dernier 4.2 des Alpes du Sud. Evidemment, ne soit pas naïf !! Ce sont des conneries. Mais ça a tellement d’importance pour Greg et Berni de penser qu’ils ont été les 1ers. Gardes-toi bien de leur dire. Ils risqueraient, s’ils l’apprenaient de mal le prendre ;-) 

 

Je te laisse voir ça en images, ce sera plus simple

https://youtu.be/X-FXtx4PsrQ

https://photos.app.goo.gl/RnsAPCVaBzK8CXNr9

Merci à Florian d’avoir pris le temps de monter ce petit film avec des archives personnelles. Les images au coucher du soleil avec une mer de nuages en contrebas ont été tournées à la pointe Percée dans les Aravis. Ça envoi du steak selon Flo !!  C’est une vidéo de propagande, souviens toi en !!

Evénement lié : 2020-01-17 - Week-end Inté Guenilles